Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - Fribourg Gottéron disputera une demi-finale des play-off de LNA très attendue contre Berne.
Les Dragons ont éliminé Lugano (5-4 ap mardi, 4-2 dans la série). Le but de la qualification est tombé après 6'52'' de prolongation par la canne de Benny Plüss. Gottéron jouait alors à 5 contre 4 à la suite d'une pénalité de Blatter pour une canne haute sur Sprunger. Une décision de l'arbitre qui a eu le don de mettre le feu à la Resega mais qui a pleinement profité aux Fribourgeois, qui recevront Berne dès samedi à la BCF Arena.
Les joueurs de Hans Kossmann ont prouvé leurs ressources morales dans une sixième partie très mal engagée pour eux. A la 9e minute, les Tessinois battaient à deux reprises le portier Cristobal Huet en... 30''. D'abord par Brady Murray, auteur d'un tir superpuissant puis par Rintanen, qui a su profiter d'un Heins complètement chloroformé au 2e poteau pour assurer le 2-0.
Les bonnes intentions des Luganais ne passèrent cependant pas le cap de la deuxième période et de la mauvaise soirée de Benjamin Conz. Le gardien jurassien était surpris par un tir du revers d'Adam Hasani pourtant ajusté dans un angle fermé (23e). Mais ce n'était rien avant le cataclysme de la 32e minute. Conz capitulait à deux reprises en... 11'' ! Birbaum sur un mauvais renvoi et Rosa sur une hésitation abusèrent le jeune portier tessinois. Cette fois-ci, Huras réagissait immédiatement et sortait Conz pour le remplacer par Michael Tobler.
Longtemps, les Luganais ont paru assommés par la double réussite de Gottéron. Tout laissait à penser que les hommes de Kossmann allaient terminer le travail lors de la troisième période. Mais un Reuille survolté déjouait les plans fribourgeois. Le Vaudois égalisait d'abord à la 42e en tirant en pivot après un renvoi de Huet puis, 5' plus tard, il s'offrait un déboulé rageur sur l'aile droite ponctué par un tir renvoyé par Huet, qui faisait le bonheur de Steiner. Lugano semblait à son tour proche de la victoire.
Mais ce drôle de match était encore une fois relancé par Romain Loeffel. Le néo-international, qui n'avait plus marqué depuis 19 matches, trompait Tobler d'un solo rageur (56e). Les Romands profitaient de la prolongation pour arracher la victoire et disputer leur première demi-finale depuis 2009.

ATS