Navigation

Play-off de LNA: Fribourg Gottéron se reprend avec la manière

Ce contenu a été publié le 01 avril 2014 - 22:02
(Keystone-ATS)

Genève - Fribourg Gottéron s'est imposé 7-1 dans le troisième acte des demi-finales face aux Kloten Flyers. Les Dragons reviennent à 1-2 dans la série.
Hans Kossmann l'avait dit samedi dans les colonnes de "20 Minutes" après la défaite 3-2 ap subie à Kloten, Fribourg était "la meilleure équipe sur la glace". Moins malchanceux et plus attentifs que samedi, les Fribourgeois ont remis de l'ordre pour aller cueillir une première victoire dans la série et mettre fin à une séquence de six succès d'affilée pour les Flyers. Gottéron a surtout imprimé un tempo élevé tout au long de la rencontre et l'ensemble de l'équipe a semblé consciente de sa mission.
L'entraîneur fribourgeois avait choisi de brasser ses trois premières lignes afin de faire bouger les choses. Mais on a surtout l'impression qu'il avait envie que ses joueurs retrouvent l'envie de se battre. Timo Helbling a sûrement pris cette idée au pied de la lettre en s'occupant de Tommi Santala. Résultat, six minutes de pénalités pour les deux joueurs lors du tiers initial. Si l'ancien défenseur de Zoug s'est fait respecter à coups de poing, ses coéquipiers ont eux choisi de le faire sur la glace. Et comme lors du deuxième match, la quatrième ligne des Dragons a su s'imposer. Un rush de John Fritsche a permis à Kwiatkowski d'ouvrir le score (13e). Et sur une bévue de Martin Gerber, incapable de mettre sa mitaine sur le puck, Mauldin a pu donner un double avantage (17e) à Gottéron sur une supériorité numérique causée par une faute stupide de Santala sur Bykov.
Les Aviateurs ont changé de plan de vol dès l'entame de la deuxième période en remettant davantage d'intensité dans leur jeu. Cela s'est traduit par quelques actions chaudes devant Conz avant que Fribourg reprenne les rênes de la partie. Et à la 30e, Gottéron a réussi à profiter d'un 6 contre 3 pour inscrire le 3-0. Une sanction logique à l'égard de Flyers privés d'inventivité et trop souvent bagarreurs pour bousculer ce Fribourg-là. Alors les hommes de Hans Kossmann ont continué leur siège des buts de Gerber et à la 35e, Pouliot a pu dévier un bon lancer de Mauldin. Rideau.
La fin de la rencontre a prouvé que Fribourg n'avait pas l'intention de se reposer sur son avance. A la réduction du score de Bieber (45e), les Dragons ont répliqué par Mauldin en infériorité numérique. Ils ont encore ajouté deux buts, comme pour montrer aux Aviateurs qu'ils ne leur laisseraient pas le dernier tiers.
Les Fribourgeois doivent maintenant reproduire cette performance jeudi à Kloten et confirmer que l'ascendant psychologique est désormais de leur côté.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.