Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Basketball - Monthey a parfaitement digéré l'échec subi samedi face à Lugano en finale de la Coupe de Suisse.
Dos au mur dans le quart de finale des play-off qui les oppose à Boncourt, les Chablaisiens ont égalisé à 2-2 en allant s'imposer 78-61 dans le Chaudron. Vainqueur 83-76, Vacallo est également revenu à 2-2 face à Fribourg Olympic.
Battu deux fois consécutivement par Boncourt après avoir à chaque fois largement mené au score, Monthey a cette fois-ci renversé une situation compromise. La troupe de Petar Aleksic, qui était menée 20-11 après 7'30'', forçait la décision dans les deuxième et troisième quarts-temps grâce à une défense de fer et à deux coups d'accélérateur: un partiel de 8-0 lui permettait de mener 33-26 après 16', et un 6-0 réalisé à l'entame du troisième quarter lui offrait 13 longueurs d'avance (46-33).
Irrésistible samedi en finale de Coupe avec ses 27 points et 16 rebonds, Sean Finn fut à nouveau le grand homme du match dans le camp montheysan. Auteur de 28 points, le pivot de 2m12 inscrivait ainsi les 6 premiers points de la troisième période. L'Américain et ses équipiers, qui menaient 61-48 après 30', maîtrisaient pour une fois parfaitement leur sujet dans l'ultime période. Les deuxièmes du tour préliminaire auront l'avantage du terrain jeudi lors du cinquième match décisif.
Fribourg Olympic s'est révolté trop tardivement au Palapenz de Chiasso pour éviter un cinquième duel, qu'il disputera dans sa halle St-Léonard. Menés 66-52 après 30', les hommes de Damien Leyrolles revenaient à une longueur (76-75) à 30'' du "buzzer" à la suite d'un tir primé de Dave Esterkamp. Ils perdaient cependant la bataille des lancers-francs qui suivait: Jonathan Kazadi (1/2) et Esterkamp (0/2) ne maîtrisaient pas leurs nerfs, contrairement à Florent Ramseier (5/6 dans les vingt dernières secondes). Avec 24 points, l'ex joueur de Fribourg Olympic fut d'ailleurs le "bourreau" de son ancienne équipe.

ATS