Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - Rien n'est fait, bien entendu, mais Genève-Servette a peut-être déjà pris un ascendant important dans son duel contre Ambri-Piotta, au 2e et dernier tour des play-out de LNA.
En s'imposant logiquement 6-3 aux Vernets, la phalange de Chris McSorley a non seulement bien lancé sa série mais, surtout, a rétabli la situation vis-à-vis des Léventins.
Ces derniers étaient en effet venus gagner deux fois en saison régulière sur la glace des Servettiens. Et ce n'est pas avec la forme qu'elle affiche en ce moment - 15 défaites sur 18 matches en 2012 ! - que la troupe de Kevin Constantine semble en mesure de tenir tête à son adversaire.
Les Genevois, malgré une mise au vert à Chamonix, n'ont de loin pas gommé tous leurs travers, surtout cette incapacité à plier une rencontre pour passer une soirée tranquille. Dominateurs dans le jeu après la rapide ouverture du score de Trachsler (1'57), ils se sont par la suite, une première fois, montrés stériles et ont ainsi laissé Ambri égaliser par Noreau. Heureusement pour lui, le GSHC a su faire le forcing durant la deuxième période, frappant par Fata après 1'15 seulement, puis enfonçant le clou en 33 secondes par Eliot Antonietti (premier but en LNA pour le défenseur international M20) et Daniel Rubin.
Mais, trop conservateur, Genève-Servette a une deuxième fois reculé et laissé l'initiative aux Tessinois. Un missile de Pestoni dans la lucarne de Stephan a alors ramené Ambri à 4-2 à la fin du 2e tiers. Le contre mené en infériorité numérique par Bezina et Fata (le buteur) a sonné comme le but de la sécurité. Pourtant, pour la troisième fois, les Aigles se sont endormis et ont été secoués par une réussite signée Grassi.
Inutile puisque Vampola est passé par là pour le 6-3. Genève-Servette est supérieur, cela ne fait pas de doute. Il est toutefois toujours dangereux de se montrer si mauvais gestionnaire. A corriger dès mardi.

ATS