Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La société immobilière zurichoise Plazza a dégagé un bénéfice net de 33,4 millions de francs en 2015, contre 19,8 millions l'année précédente. Le résultat a bénéficié d'une revalorisation des immeubles après impôts de 24,8 millions, contre 9,9 millions en 2014.

Au niveau opérationnel, Plazza, issue du conglomérat industriel Conzzeta, a vu son bénéfice avant intérêt et impôts (EBIT) s'élever à 43,7 millions de francs, contre 26,1 millions un an plus tôt, a indiqué vendredi la société zurichoise dans un communiqué. Les revenus des immeubles ont marginalement reculé à 18,3 millions.

Le revenu d'exploitation avant amortissements et revalorisations a baissé à 11,3 millions de francs, contre 13,8 millions en 2014. Il a notamment été affecté par des facteurs exceptionnels, ainsi que par les coûts de l'entrée en Bourse, dont le premier jour de cotation est survenu le 26 juin dernier.

Projets à Zurich et Lausanne

La valeur du portefeuille d'immeubles a grimpé en 2015 à 496,8 millions, contre 461,8 millions l'année précédente. La plus-value avant impôts de 32,5 millions est avant tout due au secteur des immeubles résidentiels et à de grands projets de développement dans les régions de Zurich et Lausanne.

Grâce à sa "stratégie ciblée" et à l'alignement spécifique de son portefeuille, Plazza estime pouvoir réagir de manière flexible à un environnement de marché toujours davantage régulé. La location de certains immeubles en ville de Zurich représente notamment un défi compte tenu de l'environnement actuel, même si des négociations sont en cours et devraient aboutir cette année.

Globalement, la direction et le conseil d'administration évaluent très positivement les perspectives d'avenir du groupe. La réalisation progressive et rapide des trois grands projets de Plazza devrait lui permettre d'atteindre la croissance souhaitée de ses revenus locatifs.

Le conseil d'administration proposera le versement d'un dividende de 6,2 millions de francs, soit 3 francs par action de catégorie A et 0,60 franc par action de catégorie B. Cette somme correspond à 72% du bénéfice, sans tenir compte de la revalorisation des immeubles.

ATS