Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La ville de Venise s'est retrouvée quasiment aux trois quarts inondée lundi en raison de pluies torrentielles qui se déversent sur le nord et le centre de l'Italie. L'eau atteint 149 cm, le 6e niveau le plus élevé depuis les premiers relevés effectués en 1872.

L'eau s'est infiltrée dans des boutiques, des maisons et des palais de la cité des Doges, recouvrant 70% de la superficie de la ville, selon les autorités.

C'est la quatrième fois depuis l'an 2000 que Venise est ainsi inondée. Le responsable des questions environnementales auprès des autorités municipales a imputé ce phénomène au changement climatique.

Digue prévue

Envisagée depuis des décennies, la construction d'une digue censée protéger la ville des inondations hivernales doit être achevée d'ici 2015.

En Toscane, 23 cm de pluie sont tombés en l'espace de quatre heures, entraînant le débordement des rivières Ricortola et Parmignola. Deux cents personnes ont été évacuées de leur domicile.

"Ça a été dévastateur", a expliqué le maire de Massa Carrara, l'un des secteurs les plus touchés. "J'ai vu six ponts détruits dans les collines, des inondations, des glissements de terrain, des vignes et des oliveraies dévastées. S'il n'y a pas de mort, c'est un miracle", a-t-il ajouté.

Dans le centre de l'Italie, des dizaines de personnes ont dû se réfugier sur les toits lorsque les cours d'eau sont sortis de leur lit, ont rapporté les médias italiens.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS