Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les conditions de détention des animaux de cirque devraient devenir plus agréables durant les tournées. Dès le 1er mars, les dimensions de leurs enclos intérieurs et extérieurs devront correspondre aux dimensions minimales fixées pour ceux des zoos.

Des exceptions seront toutefois possibles, mais à condition que les animaux puissent avoir "au moins trois fois par jour, des occupations propres à l'espèce et répondant à leurs besoins", indique mardi l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV).

Au cirque, les animaux ne vivent pas comme dans un zoo ou dans une ferme. Leur mode de vie nomade et les spectacles les exposent constamment à un stress élevé, explique-t-il.

Aquariums mieux définis

Dans une nouvelle ordonnance, l'OSAV fixe également les règles de détention pour d'autres bêtes sauvages. Il indique les exigences auxquelles doivent satisfaire les pâturages, la nourriture, la qualité du sol, de quelle façon les protéger contre les intempéries et l'éclairage des enclos.

L'OSAV précise en outre les règles de détention pour les cerfs, les ratites (comme les autruches) et les cailles. Le texte définit en outre l'aménagement requis dans les aquariums. Enfin, la Confédération propose une liste des espèces non dangereuses de serpents venimeux dont la détention ne devrait plus être soumise à autorisation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS