Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Suisses ont une grande confiance dans le système de prévoyance légal (AVS, 2e pilier) (image symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Plus d'un Suisse sur trois n'a pas de prévoyance privée. Cette "lacune" s'explique par un manque d'informations et par une grande confiance dans la prévoyance professionnelle de base (AVS, 2e pilier), selon un sondage de la plateforme financière MoneyPark.

En Suisse romande, le pourcentage (42%) de personnes n'ayant pas de prévoyance privée est plus élevé qu'outre-Sarine (38%), peut-on lire dans l'étude publiée lundi. La grande partie des sondés a déclaré que celle-ci a la forme d'un 3e pilier.

Dans le détail, 37% l'ont choisi pour des questions de réduction d'impôt, 21% pour des questions de prévoyance pure et 42% pour les deux raisons. Les perspectives de réduire les impôts sont pour beaucoup de Suisses alléchantes et pallient les faibles perspectives de rendement des comptes de prévoyance, note MoneyPark.

Le sondage a été réalisé entre le 11 et le 18 février auprès de 1023 femmes et hommes. En Suisse alémanique, 784 personnes ont été interrogées et en Suisse romande 239.

ATS