Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police colombienne a lancé simultanément des opérations antidrogues dans sept départements (archives).

KEYSTONE/AP/FERNANDO VERGARA

(sda-ats)

Plus d'une centaine de membres de gangs criminels ont été arrêtés en quelques heures lundi lors de plusieurs opérations à travers la Colombie, ont annoncé les autorités. Parmi eux figurent 84 membres du clan del Golfo, principale bande de narcotrafiquants du pays.

Ce gang est issu de la démobilisation des milices paramilitaires d'extrême droite contre les guérillas d'extrême gauche au début des années 2000. Selon les autorités, il est responsable de l'envoi à l'étranger de centaines de tonnes de cocaïne, et est en outre impliqué dans le trafic d'armes et le trafic d'êtres humains.

L'"opération Nemesis V" a été menée dans sept départements (Bolivar, Meta, Valle del Cauca, Cesar, Choco, Nariño et Risaralda), ainsi que dans le secteur de Magdalena Medio et d'Uraba, permettant l'arrestation de plusieurs chefs locaux du clan del Golfo, a précisé la police dans un communiqué.

Le parquet a ajouté dans un autre communiqué que les détenus étaient notamment poursuivis pour "association de malfaiteurs, trafic d'armes, fabrication ou possession de stupéfiants, extorsion et homicide".

Cette opération entre dans le cadre d'une vaste offensive contre le crime organisé, lancée, il y a quelques mois, par le gouvernement du président Juan Manuel Santos. Elle se solde à ce jour par plus de 600 arrestations et la saisie de 135 armes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS