Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'OSEO a récolté près de 11'500 "cartons jaunes pour Sepp Blatter", le patron de la FIFA. L'organisation a lancé cette initiative en mai afin de "sensibiliser la population à la face cachée du Mondial" et à "la nécessité" que cette compétition "ne se fasse pas sur le dos des ouvriers".
L'Oeuvre suisse d'entraide ouvrière a tenu quatre stands du 20 mai au 29 mai à Fribourg, Lausanne, Genève et Sion. "L'accueil de la population fut globalement bon. Des dizaines de personnes sont venues spontanément signer la pétition. Certaines d'entre elles ont même regretté de ne pouvoir la signer sur un carton rouge", a indiqué l'OSEO.
Près de 11'500 cartons jaunes ont déjà été récoltés. L'OSEO espère dépasser la barre des 13'000 d'ici mardi, date de la remise de la pétition à la FIFA, à Zurich. La Coupe du monde de football débute vendredi en Afrique du Sud.
Selon l'OSEO, il est "important de maintenir la pression" sur la FIFA. L'organisation réfute de récents propos de M. Blatter qui a déclaré que la FIFA avait contribué à améliorer les conditions de travail sur les chantiers de la Coupe du monde en Afrique du Sud.
"Cette affirmation ne tient pas la route. Il a fallu 26 grèves pour obtenir des augmentations de salaires - ces derniers restant cependant inférieurs au minimum vital", affirme l'OSEO.
L'ONG demande à la FIFA d'utiliser à l'avenir son influence "pour obliger les entreprises à respecter le droit du travail et à verser des salaires décents".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS