Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 3000 migrants au total sont décédés depuis début janvier dans le monde. Parmi eux, plus de 2200 au moins ont tenté de se rendre en Europe.

Keystone/AP ANSA/ORIETTA SCARDINO

(sda-ats)

La barre de 100'000 migrants arrivés par la mer en Europe depuis début janvier a été atteinte. Après le Haut Commissaire pour les réfugiés Filippo Grandi, le chef de l'OIM appelle les Etats membres de l'UE à davantage de solidarité avec l'Italie.

Près de 120'000 personnes sont arrivées de début janvier à lundi, a précisé mardi à Genève l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Ce nombre est plus de deux fois inférieur à celui de 2016 à la même période mais près de 85% des migrants ont rejoint l'Italie, en augmentation d'environ 20%.

Avant la réunion informelle des ministres européens de l'Intérieur et de la justice cette semaine, le directeur général de l'OIM William Lacy Swing appelle les membres de l'UE à aider les pays du sud de l'Europe à accueillir et assister les migrants sauvés en mer. Cette question "ne peut être vue comme un problème seulement pour l'Italie mais une affaire pour l'Europe entière", estime-t-il aussi.

Seul un peu plus de 7300 migrants ont été relocalisés d'Italie vers d'autres Etats membres de l'UE. L'OIM salue les efforts d'ONG qui ont contribué à environ 40% des sauvetages en 2016. Elle appelle à leur garantir un accès sans entrave pour leur dispositif.

Plus de 3000 migrants au total sont décédés depuis début janvier dans le monde. Parmi eux, plus de 2200 au moins ont tenté de se rendre en Europe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS