Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des dizaines de milliers de personnes venues de toute la bande de Gaza ont envahi la place Saraya dans la ville de Gaza dès les premières heures de la journée.

Keystone/AP/KHALIL HAMRA

(sda-ats)

Des dizaines de milliers de Palestiniens se sont rassemblés samedi à Gaza pour commémorer le 13e anniversaire de la mort de l'ancien dirigeant historique Yasser Arafat. Un signe de l'amélioration des relations entre factions rivales palestiniennes.

Il s'agit de la première commémoration officielle de la mort d'Arafat dans l'enclave palestinienne depuis 2007, année où le mouvement islamiste Hamas avait évincé par la force de la bande de Gaza le Fatah au prix d'une quasi guerre civile. Les deux factions politiques étaient depuis en conflit, mais un accord de réconciliation a été signé le mois dernier.

Yasser Arafat, décédé en France en 2004, était le fondateur du Fatah qu'il dirigea jusqu'à sa mort. Il fut un des artisans, aux côtés de l'ex-président israélien Shimon Peres et de l'ex-premier ministre Yitzhak Rabin, des accords d'Oslo qui prévoyaient à terme la création d'un Etat palestinien. Les trois hommes avaient obtenu le prix Nobel de la paix en 1994.

Hommage d'Abbas

Des dizaines de milliers de personnes venues de toute la bande de Gaza ont envahi la place Saraya dans la ville de Gaza dès les premières heures de la journée. Plus de 100'000 personnes ont participé à l'événement selon les organisateurs. Les participants brandissaient des drapeaux palestiniens, des pancartes appelant à l'unité ainsi que des photos d'Arafat et de l'actuel président palestinien et dirigeant du Fatah, Mahmoud Abbas.

Dans un discours pré-enregistré et diffusé sur des écrans géants, Mahmoud Abbas, qui ne s'est pas rendu à Gaza depuis 2007, a rendu hommage à son prédécesseur. "Notre peuple palestinien, qui t'a toujours aimé comme un grand dirigeant, a toujours cet amour, ce respect et cette loyauté", a-t-il dit.

Il a ajouté que les Palestiniens tentaient de sceller leur réconciliation et d'accomplir le rêve d'Arafat "pour la liberté, la souveraineté et l'indépendance sur notre terre nationale palestinienne". Il a assuré que les Palestiniens étaient "unis" et "refusaient les divisions". Les participants au rassemblement ont également mis en avant la nécessité de l'unité palestinienne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS