Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rangoun - Plus de cent personnes sont mortes au Bangladesh et en Birmanie à la suite d'inondations et de glissements de terrains provoqués par de très fortes pluies. Les intempéries ont aussi fait des milliers de sans abri.
Des trombes d'eau se sont abattues de part et d'autre de la frontière entre les deux pays. "La zone est toujours exposée car la saison des pluies vient de commencer", a souligné le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies en Birmanie.
En Birmanie, de nombreuses maisons, monastères et écoles ont été détruits et l'électricité a été coupée, a indiqué un responsable de la Croix-Rouge locale. Plusieurs ponts ont été détruits, rendant certaines zones très difficiles d'accès.
Au Bangladesh, la situation semble encore plus difficile au Bangladesh, où des camps de fortune ont dû être dressés pour les milliers de sans abri.
"Nous avons mis en place 15 camps dans lesquels sont installées 12'000 victimes des inondations et glissements de terrains. Elles ont perdu leurs maisons. On leur fournit un toit et des rations alimentaires", a indiqué un administrateur du district de Cox's Bazaar.
"Ce sont les plus fortes pluies en trente ans et ça été particulièrement dévastateur parce que 12 centimètres d'eau sont tombés en trois heures", a-t-il ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS