Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - L'année 2009 a été exceptionnelle pour la pêche dans le lac Léman. Avec 1014 tonnes de poissons capturés, elle restera dans les annales comme la deuxième plus productive depuis 25 ans.
Les 146 pêcheurs professionnels du lac ont réalisé l'essentiel des prises, remontant à eux seuls 860 tonnes. Le reste a été hameçonné par les 7882 pêcheurs qui taquinent la perche ou la vingtaine d'autres espèces du Léman durant leurs loisirs, selon les chiffres de Commission internationale pour la pêche dans le Léman communiqués vendredi par le Canton de Vaud.
Deux espèces représentent le 90% des captures: la féra et la perche. L'augmentation des effectifs de féras signale une lente amélioration de la qualité des eaux du lac, principalement liée à la baisse des teneurs en phosphore.
Les captures d'omble chevalier et de truite ont connu un regain sensible en 2009, mais demeurent toujours à un niveau nettement inférieur à celui enregistré au début des années 1990. Un vaste programme de monitoring de ces espèces est en cours depuis trois ans pour comprendre les raisons de cette baisse.
Le canton de Vaud étudie aussi des solutions pour améliorer la qualité du milieu de reproduction. Le dragage des graviers aux embouchures des rivières pourrait être partiellement interdit pour permettre le renouvellement des omblières.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS