Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - La police russe a interpellé quelque 1300 personnes samedi à Moscou et dans sa région afin d'empêcher des manifestations et des heurts entre l'extrême droite et des Caucasiens. Ces arrestations ont eu lieu une semaine après des affrontements entre policiers et nationalistes face au Kremlin.
La porte-parole de la police de la région de Moscou, Evgueni Guildeev, a annoncé les interpellations dans différentes villes de 808 personnes qui tentaient de manifester sans autorisation, sans pour autant préciser s'il s'agissait de militants nationalistes ou de personnes originaires du Caucase, région en grande majorité musulmane au sud-ouest de la Russie.
Plus tôt, son homologue pour la seule capitale, Viktor Birioukov, avait annoncé environ 500 interpellations pour empêcher tout rassemblement et débordement.
Il n'a pas indiqué combien de militants d'extrême droite et de Caucasiens avaient été arrêtés, mais il semblerait qu'il s'agisse avant tout de nationalistes, ces derniers ayant organisé dans la capitale russe la seule action d'ampleur.
Manifestation à MoscouEnviron 500 adolescents ont défilé dans un parc près du siège des télévisions russes, dans le Nord de Moscou, scandant des slogans comme "La Russie aux Russes !" et "Moscou aux Moscovites !".
"Le rassemblement avait été autorisé, mais rapidement, les jeunes gens se sont lassés, se sont scindés en plusieurs groupes et ont commencé à marcher, en portant des torches enflammées, en direction du métro. C'était bien sûr illégal, et les policiers ont procédé à des arrestations", a expliqué M. Birioukov.
Des centaines de policiers antiémeutes sont intervenus, a constaté un photographe de l'AFP. "Presque tous les participants ont été interpellés", a indiqué M. Birioukov, précisant que la plupart étaient mineurs.
L'extrême droite reproche aux médias leur couverture des affrontements du 11 décembre devant le Kremlin, lorsque des milliers de fans de foot et de nationalistes russes ont combattu la police. Ils réclamaient justice pour l'un des leurs, tué dans une bagarre avec des Caucasiens.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS