Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le château de Versailles va disposer d'un budget de 171 millions d'euros sur cinq ans pour sécuriser les appartements royaux, améliorer l'accueil du public et rénover les décors de certaines pièces. L'Etat fournira les deux tiers de ce montant.

L'Etat prendra notamment à sa charge la réfection des installations techniques. L'établissement public du Château de Versailles devra financer sur ses ressources propres (mécénat compris) le tiers restant (34%), qui sera notamment affecté à la restauration des décors.

Un vaste programme de travaux a été décidé en 2003 pour "le Grand Versailles": il a été évalué à l'époque à 500 millions d'euros sur 17 ans.

La première phase du schéma directeur, de 2004 à 2011, a permis de mettre en sécurité une partie du château notamment au regard des risques d'incendie et de commencer à améliorer l'accueil du public.

Appartements royaux

La deuxième phase concernera la période 2012-2017. Elle sera particulièrement délicate car elle touchera notamment les appartements royaux, d'abord ceux de la reine, du dauphin et de la dauphine, puis ceux du roi. Certaines pièces devront successivement être fermées.

Les infrastructures techniques du corps central du château vont être modernisées, les installations de chauffage vont être reprises. Dans la foulée, les décors de certaines pièces vont être restaurés, avec l'aide du mécénat.

ATS