Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 20'000 Fribourgeois et autres visiteurs ont fêté avec trois jours d'avance le saint-patron de la ville des Zaehringen. Les organisateurs de la Saint-Nicolas tirent un bilan réjouissant de l'édition 2011, notamment des nouvelles activités réparties sur la journée.

Plus de 30'000 visiteurs étaient certes attendus. Mais les animations proposés ont connu un succès qui satisfait leurs organisateurs, ont indiqué samedi ces derniers. Dans son discours, le saint, incarné comme d'habitude par un élève du Collège St-Michel, a relevé notamment les bienfaits du bilinguisme. Il a aussi évoqué l'arrivée du nouvel évêque, Charles Morerod.

Parmi les animations nouvelles qui se sont déroulées de 10h00 à 17h00, les organisateurs soulignent le succès de l'igloo trônant au milieu de la place du Collège. Il a permis des échanges riches et joyeux entre les anciens collégiens, notamment d'anciens Saint-Nicolas.

Les enfants étaient à l'honneur avec des activités spécialement prévues pour eux. Les balades en âne et le parcours de la Saint-Nicolas ont été fort prisés. Les yeux des bambins ont scintillé tout au long du parcours ludique fruit de l'imagination des artistes Hubert Audriaz et Nicolas Ruffieux.

Les 26 concerts ont attiré plusieurs milliers de spectateurs. Les choeurs se sont relayés toute la journée sur deux sites. Le bénéfice qui ressortira de la manifestation sera redistribué comme d'habitude à des oeuvres liées à l'enfance malheureuse du canton, précisent les organisateurs.

ATS