Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 20 complots terroristes ont été déjoués à New York, aux Etats-Unis, depuis le 11 septembre 2001, a déclaré mardi le chef de la police Bill Bratton. La probabilité d'attentats est actuellement plus grande qu'elle ne l'a été depuis des années, a-t-il ajouté.

Alors que New York doit vendredi marquer le 14e anniversaire des attentats, la commission de la sécurité intérieure de la Chambre des représentants a tenu mardi son audience au musée du 11 septembre, construit sur le site des attentats du World Trade Center, qui avaient fait 2753 morts à Manhattan.

"Nous sommes confrontés désormais à des risques multiples" en matière de terrorisme, a poursuivi M. Bratton devant la commission. Il a évoqué "les loups connus, et les loups solitaires".

Il a notamment mentionné l'Etat islamique (EI), "nouvel acteur virulent", qui s'est, selon lui, écarté du modèle d'Al-Qaïda pour favoriser le modèle du "loup solitaire", et utilise massivement à cette fin les réseaux sociaux.

ATS