Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de deux cents tombes ont été profanées dans le cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, ont dit dimanche le ministère de l'Intérieur et le maire de la commune. Le président François Hollande a condamné cet acte "avec la plus grande fermeté".

Les tombes profanées ont été découvertes dimanche après-midi, a précisé le premier adjoint au maire, Richard Brumm. "C'est relativement important. Une grosse partie des stèles ont été bousculées, le cimetière a été saccagé", a-t-il dit. "C'est assez impressionnant", a-t-il affirmé.

Marc Séné, maire de cette commune à environ 80 km au nord-ouest de Strasbourg, près de la frontière allemande, a expliqué sur la chaîne de télévision iTELE que plus de 200 tombes avaient été abîmées. "Le cimetière recense à peu près 400 tombes et nous pensons qu'au moins la moitié a été profanée", a-t-il dit.

Le Premier ministre Manuel Valls a de son côté évoqué "un acte ignoble et antisémite, une insulte à la mémoire".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS