Toute l'actu en bref

Les sauveteurs et les ONG dans la tourmente des côtes libyennes

KEYSTONE/AP/BERNAT ARMANGUE

(sda-ats)

Plus de 2000 migrants ont été secourus en Méditerranée vendredi au large de la Libye, ont indiqué les gardes-côtes italiens. Médecins sans frontières (MSF) a pu secourir 1145 personnes à bord de deux navires au cours d'opérations qualifiées d'épuisantes.

"Les Etats de l'Union européenne continuent à fermer les yeux" et en 2017 "la mer continue d'être un cimetière", a critiqué MSF sur Twitter. Les sauveteurs ont aussi précisé qu'un adolescent a été retrouvé mort dans l'un des seize canots pneumatiques à la dérive, tous pleins à craquer.

Le patron de l'agence européenne Frontex a récemment critiqué les ONG venant en aide aux migrants au large de la Libye, estimant qu'elles encouragent le trafic et coopèrent mal avec la police.

Le nombre de morts ou de personnes disparues en Méditerranée, en provenance de Libye, a atteint 666 depuis le début de l'année, contre plus de 5000 en 2016, selon le dernier décompte de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

ATS

 Toute l'actu en bref