Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Plus de 250 personnes manifestent à Chiasso (TI)

Les manifestants protestaient contre la politique d'accueil de la Suisse.

KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI

(sda-ats)

Entre 250 et 400 personnes ont manifesté de manière non autorisée dimanche après-midi dans le centre de Chiasso (TI). Elles protestaient contre la politique d'accueil des migrants de la Suisse et ont endommagé divers bâtiments publics et privés.

Les manifestants se sont réunis à 14h00 au centre sportif de Chiasso, a indiqué dimanche soir la police tessinoise dans un communiqué. Au nombre de 250 environ, ils provenaient de la Suisse et de l'extérieur, selon les forces de l'ordre. Un photographe de l'agence Keystone sur place a de son côté fait état d'environ 400 manifestants.

Se dirigeant vers le centre-ville, le cortège avait pour destination la douane de Chiasso. En chemin, certains participants masqués ont commis une quarantaine de dommages à des bâtiments publics, privés et institutionnels, précise la police. Plusieurs fumigènes et pétards ont été allumés.

ONG au front

Fin août, des organisations non gouvernementales italienne et tessinoise ainsi qu'Amnesty International s'étaient réunis à Chiasso pour montrer leur inquiétude face à la prise en charge des migrants à la frontière sud de la Suisse.

Elles critiquaient le fait que ces personnes étaient souvent renvoyées en Italie, alors qu'elles voulaient entrer dans le pays pour des motifs de protection ou pour rejoindre des membres de leur famille en Suisse ou dans d'autres Etats européens.

En les renvoyant vers la Péninsule, les autorités helvétiques contreviennent à la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant, avait alors dit Amnesty.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.