Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des montres de l'horloger jurassien Richard Mille, estimées à plus de 3 millions de francs suisses, ont été dérobées lundi à Paris (archives).

KEYSTONE/SANDRO CAMPARDO

(sda-ats)

Deux coffres-forts contenant des montres de luxe de l'horloger jurassien Richard Mille ont été dérobés à Paris. Le préjudice est estimé à trois millions d'euros (3,18 millions de francs).

Le vol a été constaté lundi matin, a-t-on appris lundi de sources policières, confirmant une information de BFMTV. Il est survenu dans un local servant de lieu de stockage, dans le très cossu VIIIe arrondissement parisien.

Ce sont des voisins, intrigués par des allées et venues dans la nuit de dimanche à lundi, qui ont prévenu la police. Les deux coffres-forts n'étaient pas scellés, ont précisé ces sources. L'enquête a été confiée à la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire parisienne.

Le 19 mai, trois hommes armés notamment de fusils à pompe ont braqué une boutique de luxe Chanel Joaillerie de l'avenue Montaigne, célèbre artère de la capitale où sont installées de nombreuses boutiques de luxe. Les voleurs avaient pris la fuite avec un butin de plusieurs centaines de milliers d'euros.

Fin avril, une boutique de mode Chanel située juste à côté, à deux pas des Champs-Elysées, avait été la cible d'un cambriolage à la voiture-bélier. Sa devanture avait été percutée par un véhicule tout-terrain au petit matin et les voleurs avaient dérobé plusieurs sacs à main avant de s'enfuir sur des scooters.

ATS