Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 32'000 fans de métal ont déferlé sur le site des Rives du lac à Yverdon-les-Bains (VD). Ils ont assisté au festival Sonisphere et au concert de sa tête d'affiche Metallica. Quelques problèmes mineurs de circulation ont été signalés.

Le festival a démarré vers 15h00. Les spectateurs sont arrivés plus tôt que prévu et de manière échelonnée, a indiqué Patrick Genoud, responsable de la communication de la Ville d'Yverdon. Le dispositif mis en place par la ville et les organisateurs a bien fonctionné. Seul un bouchon a été signalé dans l'après-midi à la sortie de l'autoroute d'Yverdon-Ouest.

Quelques conducteurs n'ont en outre pas respecté la signalisation mise en place et tenté de gagner la ville, ce qui a provoqué des engorgements au centre, a expliqué M. Genoud. D'aucuns ont tenté le parking sauvage, mais sans que cela prête à conséquence.

Les aires de stationnement en dehors de la ville ont pratiquement fait le plein avec 7000 voitures et près de 700 motos. Quant au retour, un dispositif était prévu pour absorber le départ des amateurs de métal.

Ambiance exceptionnelle

Par un temps béni des dieux, le public ne s'est pas privé de profiter des stands et des terrasses d'Yverdon. L'ambiance s'est montrée à la hauteur des décibels. Le son des concerts était audible jusqu'à Cheyres (FR) et à Grandson, les deux scènes étant tournées du côté du lac, a noté M.Genoud.

Sonisphere a accueilli Eluveitie, Gojira, Mastodon, Slayer et Motörhead. Ces groupes se sont succédés dès 15h00, avant la tête d'affiche Metallica attendue en début de soirée. C'est la première fois qu'Yverdon organisait un festival d'une telle ampleur et que le festival itinérant s'arrêtait en Suisse romande.

Au total, l'ancien site d'Expo.02 a accueilli 32'000 festivaliers, soit davantage que la population d'Yverdon-les-Bains (28'000 habitants), a précisé Aurélien Mabon, responsable presse d'Opus One, l'un des trois organisateurs. Tous secteurs confondus, quelque 1200 personnes ont été engagées dans la manifestation.

ATS