Navigation

Plus de 30'000 visiteurs au Salon des métiers à Lausanne

Les 13 candidats des Brickskills devaient réaliser un objet en maçonnerie évoquant les Jeux olympiques de la jeunesse en 2020 à Lausanne. KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT sda-ats
Ce contenu a été publié le 26 novembre 2017 - 16:59
(Keystone-ATS)

Quel avenir professionnel choisir ? Dans quelle voie s'engager ? Plus de 30'000 visiteurs sont venus chercher une réponse à ces questions au Salon des métiers et de la formation à Beaulieu Lausanne.

Durant six jours, les écoliers avec leurs enseignants, puis les familles ont afflué à ce rendez-vous annuel des jeunes en fin d'école obligatoire. Sur les stands, des apprentis et des formateurs étaient présents pour répondre aux questions. Quelque 250 formations initiales et 300 formations supérieures étaient présentées.

Si la fréquentation globale est stable, le nombre d'écoliers inscrits pour les visites de classe a progressé de 18,6%. Les exposants ont souligné la bonne préparation préalable effectuée par les élèves, expliquent dimanche les organisateurs dans un communiqué.

Ecrans géants, moto de police, tracteurs, scènes de crime reconstituées, mannequins médicaux: les exposants ont rivalisé de créativité pour mettre en valeur leur formation et donner envie aux jeunes. Plusieurs concours d'apprentis ont jalonné la semaine, qui ont notamment vu s'affronter des automaticiens, des électroniciens et des boulangers.

Treize jeunes maçons romands ont participé aux "Brickskills": ils ont dû réaliser en 21 heures un objet complexe de maçonnerie en briques de parement, évoquant les Jeux olympiques de la jeunesse en 2020 à Lausanne. Les trois meilleurs, Dylan Roh (18 ans VS), Jonas Bonati (18 ans JU) et Joni Pessoa Francisco (19 ans GE), participeront en janvier à la demi-finale suisse à Bâle.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.