Toute l'actu en bref

Le merle noir est l'oiseau observé le plus fréquemment dans les jardins suisses (archives).

Keystone/Michael Gerber

(sda-ats)

Merle noir, mésange charbonnière, moineau domestique et rouge-queue noir sont les espèces d'oiseaux les plus présentes dans les jardins suisses. Tel est le constat de l'action "oiseaux de nos jardins" menée du 5 au 7 mai dans tout le pays à l'appel de BirdLife Suisse.

La population était appelée à recenser pendant une heure les oiseaux des jardins ou de parcs publics. Malgré la pluie de ces jours-là, près de 25'000 oiseaux appartenant à 125 espèces ont été signalés. A ce stade, 615 personnes ont renvoyé le formulaire, a annoncé vendredi l'Association suisse pour la protection des oiseaux (ASPO/BirdLife).

L'opération a une fois de plus montré que le nombre d'espèces observées dépend de l'aménagement: le jardin le plus riche abritait à lui seul 38 espèces d'oiseaux. Le jardin lauréat présente de nombreux habitats favorables comme des buissons indigènes, une prairie fleurie, des zones de sol nu, des tas de branches et des nichoirs.

Les oiseaux des agglomérations se portent plutôt bien, comparé à ceux des milieux cultivés, qui ont beaucoup régressé ces dernières décennies. Le sort de certaines espèces comme le martinet noir, l'hirondelle de fenêtre et le moineau domestique est incertain. Leur diminution est causée par la raréfaction de l'offre en cavités dans les bâtiments modernes et le manque d'insectes dans les espaces verts.

ATS

 Toute l'actu en bref