Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 300 personnes ont protesté samedi à Bâle contre l'accord international anti-contrefaçon (ACTA). Récemment, des rassemblements similaires avaient eu lieu à Lausanne et à Zurich.

La manifestation était autorisée et s'est déroulée de manière pacifique, selon la police. Elle s'est tenue à l'appel des Jeunes Verts et des Jeunes socialistes, ainsi que du Parti Pirate.

Comme en Europe, l'opposition à l'accord international anti-contrefaçon (ACTA) croît en Suisse, au niveau des partis politiques également. Nombre d'entre eux aimeraient que le Conseil fédéral reporte la signature et la ratification de ce texte.

ACTA vise à lutter contre la contrefaçon au sens large, des médicaments par exemple jusqu'au téléchargement illégal sur Internet. La Commission européenne a récemment saisi la Cour de justice de l'UE pour savoir si l'accord violait les droits fondamentaux, comme la liberté d'expression, d'information ou la protection des données.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS