Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Grâce aux accords de coopération et d'échange d'information pour la lutte contre la trafic de drogue 4570 kilos de chlorhydrate de cocaïne ont été saisis lors d'opérations internationales en Colombie, en Equateur, au Guatemala, au Nicaragua et au Pérou (archives).

KEYSTONE/AP/ARNULFO FRANCO

(sda-ats)

Plus de 4,5 tonnes de cocaïne ont été saisies et 15 personnes arrêtées lors d'opérations menées dans cinq pays d'Amérique centrale et du sud. Interpol et l'agence anti-drogue américaine (DEA) ont collaboré aux interventions.

"Grâce aux accords de coopération et d'échange d'information pour la lutte contre la trafic de drogue (...) 4570 kilos de chlorhydrate de cocaïne ont été saisis lors d'opérations internationales (...) en Colombie, en Equateur, au Guatemala, au Nicaragua et au Pérou", a indiqué la direction d'enquête criminelle (DIJIN) colombienne. La date des opérations n'a pas été précisée.

La saisie la plus importante a eu lieu au Guatemala. Les gardes-côtes y ont intercepté "deux embarcations rapides dont l'équipage a jeté à la mer avec 1552 kilos de chlorhydrate de cocaïne". Trois ressortissants guatémaltèques ont été arrêtés.

Par les eaux

Une autre "opération coordonnée avec la police nationale du Nicaragua et l'appui de la DEA a permis l'interception d'une embarcation rapide qui transportait 1070 kilos de chlorhydrate de cocaïne, sur la rivière Wouhnta dans les Caraïbes. Le bateau a été abandonné par ses occupants qui ont pris la fuite.

La drogue "avait été envoyée depuis des ports clandestins du nord de la Colombie à destination du Nicaragua et des Etats-Unis", selon le communiqué.

A Carthagène des Indes, sur la côte caraïbe colombienne (nord), la police a saisi "163 kilos de chlorhydrate de cocaïne dissimulés dans la poupe d'un voilier du nom de 'Purring Cat' (...) en partance pour le Honduras à destination des Etats-Unis". Trois Colombiens ont alors été arrêtés.

Et par la route

D'autres saisies moins importantes ont eu lieu au Pérou. Une camionnette transportait 508 kilos de chlorhydrate de cocaïne, interceptée dans le département de Piura, en provenance de la frontière colombo-équatorienne. Trois Péruviens et un Equatorien ont alors été arrêtés, précise le texte.

En Equateur, 809 kilos de cocaïne ont été découverts dans le moteur de la cabine d'un semi-remorque. Trois véhicules, dont les "conducteurs avaient revêtu des uniformes d'entreprises pétrolières", ont été interceptés, avec à bord 468 kilos de cocaïne colombienne. Cinq Equatoriens ont été interpellés.

La Colombie est le premier cultivateur de coca, composant de base de la cocaïne, avec 146'000 hectares de plantations en 2016. Elle est le premier producteur mondial de cette drogue avec 866 tonnes l'an dernier, selon le dernier rapport de l'ONU publié en juillet.

ATS