Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un accident survenu vendredi vers midi sur l'A2 entre Sempach (LU) et Sursee (LU) a fait 41 blessés. Un car et quatre camions sont impliqués. Plusieurs ambulances et des hélicoptères ont été mobilisés. En début de soirée le trafic revenait à la normale.

L'accident s'est produit vers 12h15 après le tunnel d'Eich, à la hauteur de travaux où plusieurs accidents se sont produits dernièrement, a indiqué un porte-parole de la police lucernoise à l'ats. La cause de l'accident n'est pas encore connue.

Les dégâts sont estimés à plusieurs centaines de milliers de francs. Un car anglais, qui revenait d'Italie, et trois camions polonais, slovaque et suisse ont été impliqués dans l'accident.

Sur les 41 blessés, quatre le sont gravement. Une vingtaine d'ambulances ont été mobilisées, ainsi que trois hélicoptères du TCS et de la Rega.

Quatre blessés graves

Trois passagers du car et le chauffeur d'un camion ont été gravement blessés. Trois autres personnes sont moyennement touchées et 34 femmes et hommes sont légèrement blessés, a précisé la police lucernoise. La nationalité des blessés n'est pas encore connue. Les blessés ont été transportés dans différents hôpitaux.

Le trafic en direction du nord ne circulait que sur une voie après l'accident. Selon Viasuisse, un bouchon de plusieurs kilomètres s'était formé. Le temps d'attente était estimé jusqu'à 45 minutes. Dans le sens contraire, le trafic a aussi été perturbé à cause des curieux qui ralentissaient pour observer l'accident. Vers 19h20, la route a pu être entièrement libérée et le trafic revenait progressivement à la normale, indique Viasuisse.

Quatre accidents en dix jours

Quatre accidents se sont produits sur le même tronçon en dix jours, faisant un blessé et provoquant des bouchons d'une dizaine de kilomètres. Ce tronçon sera inspecté la semaine prochaine par l'Office fédéral des routes (OFROU), a indiqué à la télévision alémanique SRF Richard Locherhans, chef de la filiale de l'OFROU à Zofingue (AG).

Le chantier répond aux normes de sécurité et il a été contrôlé. A la suite de la série d'accidents qui se sont produits, la signalisation, la sortie et l'entrée du chantier seront toutefois réexaminées et adaptées si besoin.

ATS