Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Nouvelle Orleans - Plus de 55 kilomètres de côtes de Louisiane ont été souillés par la marée noire dans le golfe du Mexique, ont annoncé les autorités. BP a pour sa part reconnu que la fuite de brut était plus importante que l'estimation qu'il avait avancée jusqu'à présent.
"Il n'y a plus de vie dans ces marais. On ne pourra pas nettoyer", a déclaré sur la chaîne MSNBC Billy Nungesser, le président du comté de Plaquemines, dont le littoral a reçu la majorité du pétrole échoué. Au total, l'or noir qui s'écoule dans le golfe du Mexique a contaminé plus de 55 km de bayous et de plages de Louisiane, a indiqué le porte-parole de M. Nungesser.
D'autres nappes de brut sont par ailleurs aspirées par un courant marin en direction de la Floride, qu'elles pourraient atteindre dans les prochains jours. Ce puissant courant menace la troisième barrière de corail du monde. Les côtes de Cuba, berceau d'un écosystème fragile, se trouvent aussi sur sa trajectoire.
Et la pollution devrait encore s'accroître. De l'hydrocarbure se déverse en effet toujours dans les abysses, un mois jour pour jour après l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon, exploitée par BP.
Alors que le géant britannique évaluait jusqu'à présent à 5000 barils de brut (800 000 litres) le volume de pétrole s'échappant chaque jour du puits situé à 1500 m de profondeur, le groupe a admis avoir sous-estimé la fuite. "Nous récupérons 5000 barils par jour, donc il se pourrait que ce soit un peu plus que cela", a dit jeudi à l'AFP un porte-parole de BP, Mark Proegler.
Le géant pétrolier récupère le pétrole grâce à un conduit sous-marin. Il a affirmé avoir récupéré jusqu'ici en surface quelque 187 000 barils.
Pour colmater définitivement la fuite, BP devrait procéder dans les prochains jours à l'injection de boue dans le conduit qui fuit. "Notre espoir est que ce qu'ils appellent le +colmatage du puits+ ait lieu dimanche", a dit jeudi le ministre américain des Affaires intérieures, Ken Salazar.
Il s'agit d'injecter de la boue dans le puits afin d'enrayer la fuite puis à le recouvrir d'une chape de ciment. Cette technique pourrait être combinée à une autre opération, surnommée "injection de cochonneries", qui consiste à projeter sur la fuite des débris comme des morceaux de pneus ou des balles de golf.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS