Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La listériose, maladie infectieuse due à la bactérie Listeria, se transmet le plus souvent à l'homme par l'intermédiaire d'aliments contaminés (image d'illustration).

KEYSTONE/AP/OLEG POPOV

(sda-ats)

Soixante-et-une personnes sont décédées de la listériose, une infection d'origine alimentaire, depuis un an en Afrique du Sud, a annoncé lundi le ministère de la Santé. Un précédent bilan faisait état de 36 morts.

Un total de 727 cas de listériose ont été confirmés depuis janvier 2017, selon le ministre sud-africain de la Santé, Aaron Motsoaledi. Le dernier bilan, établi le 5 décembre, faisait état de 36 décès.

La listériose, maladie infectieuse due à la bactérie Listeria, se transmet le plus souvent à l'homme par l'intermédiaire d'aliments contaminés. Cette bactérie, selon le ministre, "peut être trouvée dans les sols, l'eau, la végétation", a-t-il déclaré dans un communiqué.

La listériose figure parmi les zoonoses - maladies transmises de l'animal à l'homme - les plus dangereuses. Elle provoque généralement de la fièvre, des vomissements et des diarrhées et se traite par antibiotiques.

Les sujets sensibles, comme les personnes âgées, les nouveaux-nés, les femmes enceintes ou les patients au système immunitaire affaibli sont plus exposés aux complications, notamment méningites et septicémies. La majorité des personnes infectées ont été répertoriées dans la province du Gauteng (nord-est), dont la capitale est Johannesburg.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS