Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sept personnes ont par ailleurs été interpellées pour la vente d'alcool frelaté dans le cadre d'opérations policières menées à travers le pays contre les vendeurs d'alcool bon marché fait maison.

KEYSTONE/AP/ACHMAD IBRAHIM

(sda-ats)

Plus de 60 Indonésiens sont morts et des dizaines ont été hospitalisés après avoir consommé de l'alcool frelaté, ont indiqué lundi les autorités. Le bilan ne cesse de grimper.

Sept personnes ont par ailleurs été interpellées pour la vente d'alcool frelaté dans le cadre d'opérations policières menées à travers le pays contre les vendeurs d'alcool bon marché fait maison.

L'un des vendeurs arrêtés "mélangeait de l'alcool pur avec du ginseng, un médicament contre la toux et un anti-moustique", a déclaré Agung Budi Maryoto, un responsable de police lors d'une conférence de presse. Un autre vendait une boisson énergétique à base de Coca-Cola mélangé avec de l'alcool.

"Nous pensons qu'il y a un gros distributeur derrière cela", a indiqué le weekend dernier Tony Surya Putra, responsable de police de Jakarta Est. Et de souligner que plus de vingt personnes ont péri dans un quartier de Jakarta après avoir consommé de l'alcool frelaté.

Les habitants sont peu nombreux à consommer de l'alcool dans ce pays musulman le plus peuplé au monde. Mais ils choisissent parfois de s'approvisionner sur la voie publique, en raison du prix élevé des boissons alcoolisées vendues en magasin, pour l'essentiel importées et fortement taxées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS