Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de retraits de permis pour excès de vitesse ou conduite en état d'ébriété a considérablement baissé en 2011. Au total, 76'913 personnes se sont vu retirer leur "bleu" sur les routes suisses l'an dernier, soit 2073 de moins qu'en 2010 (-2,6%).

Les principaux motifs de retrait restent le non-respect de la vitesse maximale autorisée et l'alcool au volant, selon les données de l'Office fédéral des routes (OFROU) publiées vendredi. Une fois encore, les retraits ont été les plus nombreux dans la tranche d'âge des 20-29 ans.

Les retraits pour excès de vitesse ont diminué de 9% (32'231 cas). Les retraits pour une alcoolémie de 0,8 pour mille ou plus ont décru de 6,2% (17'217 cas) et les avertissements pour une alcoolémie de 0,5 à 0,79 pour mille de 5,5% (6374 cas).

Distractions

Quant aux retraits de permis pour cause d'inattention ou de distraction, ils ont eux aussi été moins nombreux l'an dernier. L'utilisation d'appareils électroniques comme les téléphones ou les systèmes de navigation a motivé 9575 retraits, ce qui représente une baisse de 2% par rapport à 2010.

La plupart des retraits (62,8%) ont été prononcés pour une durée d'un à trois mois (63,8% en 2010). Le nombre de retraits limités à une période de sept à douze mois a baissé de 4,5% (3477 cas). Quant aux retraits d'une durée supérieure, ils ont connu une nouvelle baisse (-9,8%), passant de 1682 à 1517.

Permis à l'essai

Au contraire, le nombre de permis retirés pour une durée indéterminée a augmenté de près de 7%: ils représentent presque 20% des permis retirés.

Le permis de conduire à l'essai, introduit en 2005, se répercute lui aussi sur les statistiques: le nombre de personnes dont le "bleu" a été annulé parce qu'elles avaient commis deux infractions durant la période probatoire a de nouveau augmenté, passant de 1388 à 1625 (+17%).

ATS