Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 85'000 nouveau-nés ont pointé le bout de leur nez en 2014 en Suisse, un chiffre en hausse de 3,1% par rapport à 2013. Le nombre de couples unissant leur destinée a également augmenté. A l'inverse, les divorces et les décès ont été moins nombreux.

Selon les chiffres définitifs de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiés jeudi, le nombre de naissances est passé de 82'700 à 85'300. En moyenne, 106 garçons naissent pour cent filles. L'indice de fécondité restant stable à 1,5, l'augmentation des naissances résulte donc de l'accroissement de la population, précise l'OFS dans un communiqué.

Le mouvement naturel de la population est plus positif qu'en 2013. Les décès (63'900) ont été moins nombreux en 2014 (-1,6%). L'espérance de vie a elle augmenté, passant de 80,5 ans à 81 ans chez les hommes, et de 84,8 ans à 85,2 ans chez les femmes.

Du côté des mariages, l'OFS remarque une augmentation de près de 5,9% par rapport à 2013. En 2014, 41'900 personnes se sont dit oui. Par ailleurs, 720 partenariats enregistrés ont été conclus, un chiffre en hausse de 3,9%. Les unions entre hommes (270) ont diminué, tandis que celles entre femmes ont augmenté (450).

Les divorces ont eux reculé de 17'100 à 16'700 en une année. Si les comportements observés en 2014 restent identiques à l’avenir, deux mariages sur cinq (40,9%) pourraient se terminer un jour par une séparation.

ATS