Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de deux millions de personnes se sont réunies samedi à New York pour célébrer la Saint-Patrick, fêtée par les Irlandais du monde entier. A Washington, le président Barack Obama s'est rendu dans un pub irlandais pour prendre une bière.

Quelque 60 millions de personnes revendiquent dans le monde une origine irlandaise, et la fête du saint patron du pays est devenue une fête mondiale. Aux Etats-Unis, ils sont 34 millions dont M. Obama, à revendiquer des ancêtres irlandais, soit près de huit fois la population de la petite république.

Le président Obama doit recevoir mardi à Washington le premier ministre irlandais Enda Kenny. "Les Etats-Unis et l'Irlande partagent des relations bilatérales solides, des liens culturels très forts et l'engagement pour un changement positif du monde", a assuré vendredi la Maison Blanche dans un communiqué annonçant la venue de M. Kenny.

Dans la matinée à New York, le cardinal Timothy Dolan -plus haute autorité de l'église catholique aux Etats-Unis- a célébré la traditionnelle messe de la Saint-Patrick dans la cathédrale du même nom.

ATS