Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un millier de bougies illuminent la basilique de St-Maurice chaque soir jusqu'à mardi. Il aura fallu deux jours et une dizaine de personnes pour préparer cet événement visible gratuitement dans le cadre de Lumina 2015.

Renato Häusler n'en est pas à son coup d'essai. Depuis qu'il a créé un concept d'éclairage à la bougie baptisé Kalalumen, il a illuminé les cathédrales de Lausanne, de Genève, l'église de Saint-Germain-des-Prés à Paris ou encore le Château de Maintenon (F).

Pour éclairer la basilique de St-Maurice, "il a utilisé 1250 bougies", a indiqué à l'ats Pierre-Yves Robatel, conseiller municipal de la ville en charge de la culture et du tourisme et une des chevilles ouvrières de Lumina 2015.

Des bougies sont disposées sur le sol de la basilique, d'autres sont suspendues le long de colonnes, d'autres encore se nichent dans des creux. "L'ensemble met en évidence l'architecture du lieu", poursuit Pierre-Yves Robatel.

Une heure d'allumage

La mise en place des divers éléments a duré deux jours et nécessité l'aide d'une dizaine de bénévoles. Quant à l'allumage lui-même, il dure chaque soir une heure environ, détaille le conseiller municipal.

Le résultat est visible gratuitement de 19h30 à 21h30 jusqu'à mardi, jour de l'Immaculée Conception. Chaque soir, entre 20h00 et 21h00, le visiteur peut également écouter un concert de carillon, d'orgue avec quatuor vocal ou de gospel.

Lanterne à la main

L'installation des bougies dans un édifice est "un travail très minutieux, très réfléchi", souligne Renato Häusler dans une vidéo sur son site internet. L'homme profite des éléments existants de l'édifice et cherche à les souligner subtilement avec la lumière.

Son activité de guet à la cathédrale de Lausanne est à l'origine de la naissance de Kalalumen: lors d'un tour sur le promenoir, lanterne à la main, il est interpellé par le jeu d'ombres et de lumières sur la pierre.

Il imagine alors investir la cathédrale entière de bougies. Depuis dix ans, il est sollicité notamment pour des concerts, des pièces de théâtre, des mariages ou encore des festivals. Entre les rondes de guet, il fabrique ses propres bougies.

Année de la lumière

Au programme de Lumina 2015 figurent aussi une projection vidéo signée Nicolas Imhof et un spectacle de rue de la compagnie Lumen. La manifestation est portée par la ville de St-Maurice mais aussi par son abbaye qui prolonge ainsi son 1500e anniversaire.

2015 est consacrée par l'ONU Année internationale de la lumière. Son but est de sensibiliser les citoyens du monde sur l'importance de la lumière dans leur vie quotidienne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS