Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'existe plus guère de résidents en Suisse qui ne soient reliés à Internet. Selon une étude de l'Université de Zurich, seuls sept individus sur 100 ne jouissent pas d'une connexion directe ou indirecte au réseau des réseaux.

Sur 100 personnes, 88 possèdent désormais leur propre connexion et cinq autres se débrouillent via divers canaux. Les sept individus qui disent n'avoir aucun lien avec Internet sont le plus souvent peu formés, bénéficient de revenus modestes ou sont sans emploi, a indiqué l'Université de Zurich dans un document publié mardi.

Le taux de connexion à Internet ressort en progression pour la troisième fois consécutive, après les relevés de 2011 et de 2013. Il apparaît par ailleurs que le réseau fait pour la première fois office de principale source d'information, selon les réponses fournies les 1121 personnes interrogées par l'institut de sondage LINK.

Stabilité chez les femmes

Depuis 2011, le temps hebdomadaire passé à naviguer sur Internet a plus que doublé pour se fixer à 22 heures. Pour 63% des sondés même, ce temps a triplé à la faveur de l'utilisation accrue des téléphones intelligents (smartphones dans le langage courant).

Après un recul observé entre 2011 et 2013, la différence entre les habitudes des femmes et des hommes s'est creusée, relève l'étude. Ainsi, les hommes utilisent toujours plus Internet, alors que les femmes y font usage de manière stable.

Les femmes recourent globalement à Internet moins souvent et moins longtemps. Elles jugent également leurs connaissances en la matière moins approfondies que les hommes, sur une base subjective évidemment.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS