Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une poêle qui prend feu ou une bougie qui enflamme le sapin sont les principales causes d'incendie en Suisse, a rappelé mercredi le Centre d'information pour la prévention des incendies (Cipi). D'après la statistique 2011, la cuisine est le lieu le plus exposé à ce danger.

"La plupart des incendies sont provoqués par inadvertance", explique René Stüdle, cité dans le communiqué. Et de donner l'exemple de la poêle à frire brûlante qu'on oublie et qui peut s'enflammer en quelques secondes. Il s'agit aussi de l'accident le plus fréquent.

La statistique du Cipi montre également que de nombreux incendies se sont développés en se propageant aux objets déposés près de la zone de cuisson. Les bougies qui enflamment le sapin de Noël arrivent au deuxième rang des causes d'incendie, suivies par les appareils et installations électriques défectueux.

Chaque année, 20'000 incendies se déclarent dans des maisons ou des immeubles en Suisse, chiffre le Cipi. Les dégâts qui en résultent se montent à plusieurs centaines de millions de francs. Pour le Cipi, la plupart des sinistres pourraient être évités en faisant preuve de plus de prudence.

ATS