Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Moi, je n'ai pas d'étoile, elle est sur le maillot mais je ne l'ai pas gagnée et j'ai envie d'aller la chercher", a prévenu jeudi en conférence de presse Paul Pogba.

Quelles leçons avez-vous tiré de la défaite en finale de l'Euro 2016 ?

"On n'est pas arrivé si loin pour lâcher. Je connais le goût de la défaite en finale, c'est vraiment pas bon, très amer... On ne va pas l'aborder comme à l'Euro, on veut vraiment finir bien, avec le sourire."

Qu'a-t-il manqué à l'équipe avant la finale de 2016?

"On pensait que c'était déjà fait, la mentalité n'était pas pareille. Franchement, quand on a gagné contre l'Allemagne (NDLR: 2-0 en demi-finale), on pensait que c'était ça la finale. Contre les Portugais, avec leur parcours, on s'est dit que c'était gagné d'avance, c'était ça notre erreur. Maintenant, ce n'est pas pareil, on est tous conscients, concentrés. On ne veut pas faire la même erreur."

Les Croates veulent prendre leur revanche vingt ans après...

"C'est sûr, les Croates n'ont pas d'étoile, ils en veulent une. Ils ont fait un très beau parcours, ils veulent la victoire. Comme nous. Moi, je n'ai pas d'étoile, elle est sur le maillot mais je ne l'ai pas gagnée et j'ai envie d'aller la chercher, comme tous les joueurs."

Comment a évolué Didier Deschamps?

"Il a une étoile, un truc que peu de coaches ont. Il a gagné avec la France, il a été un grand joueur, un capitaine, déjà un leader. Il connaît les joueurs, il sait parler aux joueurs, s'approcher des joueurs un peu timides. Il arrive à donner le message qu'il veut donner. Il y a deux ans on était plus jeunes, il voit qu'on a pris en maturité, donc ça change: le coach va nous laisser un peu plus de liberté, nous parler autrement."

La diversité fait-elle la force du groupe?

"Il y a beaucoup d'origines, c'est ça qui fait la France, une belle France. En 98 aussi. La France d'aujourd'hui a plein de couleurs. On se sent tous français, on est heureux de porter ce maillot. Moi, je suis très heureux d'avoir grandi en France, d'avoir la culture française, même si je suis parti très tôt à l'étranger. La France est belle comme ça, c'est comme ça qu'on l'aime et qu'on l'aimera toujours."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS