Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les quotidiens ne paraissant pas le dimanche, la pêche aux poissons d'avril fut modeste cette année. Certains journaux n'ont toutefois pu s'empêcher de participer à cette tradition, avançant leur blague à l'édition du samedi, notamment sous la forme d'un rendez-vous fixé au lendemain 1er avril.

Ils ont ainsi rapporté l'information d'Emmentaler Switzerland invitant le public dimanche à Berne à la dégustation de son nouveau produit issu d'un "mode de production révolutionnaire". Le lait utilisé pour ce fromage serait de meilleure qualité car il proviendrait de vaches moins stressées grâce à la technique du gecko, qui mangerait les mouches incommodant les ruminants.

Des centaines de personnes se sont présentées pour goûter la nouvelle spécialité, qui n'avait toutefois aucune différence avec le produit qu'on connaît.

Vignette nature

Les caisses de l'Etat devraient aussi se remplir, de 200 millions de francs par année, selon "Le Matin Dimanche", grâce à la vente de la "vignette nature", qui sera obligatoire dès le mois de mai prochain pour toute balade en forêt. Réalisée sur le modèle de la vignette autoroutière et vendue au prix de 100 francs, cette vignette verte sera valable une année.

Samedi déjà, le "Journal du Jura" annonçait la construction d'une patinoire sous le Pierre-Pertuis. Deux surfaces de glace et un parking de 2000 places seraient construits dans une galerie, un projet qui devrait permettre au Hockey-Club St-Imier de se hisser de la 1ère ligue, qu'il vient de réintégrer, à la LNB, écrit le JdJ.

Les politiques aussi

Même les politiques se prennent au jeu. Les conseillers d'Etat neuchâtelois Jean Studer et Philippe Gnaegi ont participé à une vidéo du Centre professionnel du Littoral neuchâtelois diffusée sur Facebook et visant à promouvoir l'école.

Le "colossal" ministre socialiste de la justice, de la sécurité et des finances a accepté de donner au pied levé un cours de videur de boîte de nuit en expliquant à quelques élèves les subtilités du "Ça ne va pas être possible". Quant au libéral-radical chargé de l'éducation, de la culture et des sports, il donne un cours sur l'art de l'empilage de chaises, une technique qui date des Egyptiens.

Le "télétexte" fait lui dans la technologie. Selon ce média, la Confédération va lancer cet été un satellite révolutionnaire développé par les écoles polytechniques qui permettra de couvrir avec du wifi gratuit tout le territoire suisse. L'engin sera lancé de Kourou, en Guyane, et placé en orbite géostationnaire au-dessus de Berne.

ATS