Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'agence de presse Jiji a recensé 79 accidents de circulation au Japon liés à Pokemon Go (image symbolique).

KEYSTONE/EPA/KIMIMASA MAYAMA

(sda-ats)

Une femme est morte au Japon après avoir été fauchée par un automobiliste qui jouait à Pokemon Go, a-t-on appris mercredi auprès de la police. Selon les médias, il s'agit du premier accident mortel de ce type.

Keiji Gooh, un agriculteur de 39 ans, a été arrêté pour avoir renversé deux femmes mardi soir dans la ville de Tokushima (ouest), alors qu'il chassait sur son téléphone Pikachu et autres créatures imaginaires tout en conduisant, a indiqué un porte-parole de la police à l'AFP. Une des victimes, âgée de 72 ans, est décédée des ses blessures, tandis que l'autre, 60 ans, a été gravement blessée.

Il s'agit du premier accident mortel pour cause de Pokemon Go au volant, a précisé l'agence de presse Jiji. Elle a recensé 79 accidents de circulation (véhicule ou vélo) au Japon liés à la pratique de ce jeu au succès planétaire, qui a conquis des millions d'adeptes depuis son lancement en juillet.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS