Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Où est passé Ousmane Dembélé ?

La machine à spéculer a été relancée jeudi après que l'attaquant français, pressenti au FC Barcelone, a séché l'entraînement à Dortmund. Il a ainsi poussé le club allemand à annoncer son départ comme "peu probable", et a même été suspendu jusqu'à la fin de la semaine.

"Les représentants du FC Barcelone ont fait une offre qui ne correspond ni aux valeurs footballistiques extraordinaires du joueur, ni à l'état actuel du marché européen des transferts", a indiqué le Borussia Dortmund dans un communiqué.

Stratégie pour relancer la négociation ou échec définitif des pourparlers ? Le club allemand, sans trancher, douche en tout cas pour le moment les espoirs du prodige de 20 ans: "il ne faut actuellement pas s'attendre à un transfert du joueur au FC Barcelone".

Et déçu voire même vexé selon le quotidien Bild, Dembélé a fait l'impasse sur l'entraînement des jaunes et noirs jeudi. "Il n'est pas venu à l'entraînement aujourd'hui nous avons essayé de le joindre, j'espère que rien de grave n'est arrivé", a juste fait savoir l'entraîneur du BvB, Peter Bosz, lors d'une conférence de presse.

Depuis plusieurs jours des négociations sont en cours pour laisser partir Dembélé vers le club catalan en remplacement de Neymar, recruté par le Paris Saint-Germain pour une somme record de 222 millions d'euros. Peu après l'annonce-événement du départ du Brésilien, Barcelone avait dépêché à Dortmund une délégation de négociateurs, dont le directeur général du Club Oscar Grau et le directeur sportif Raul Sanllehi, qui ne se déplacent en général que pour les plus gros recrutements.

Ousmane Dembélé est l'une des nombreuses cibles des Catalans, mais aucune piste n'a encore abouti. Liverpool a même exclu un transfert du Brésilien Philippe Coutinho.

Dortmund, appâté par le montant record du contrat de Neymar, a lui placé le bon de sortie très haut. Toujours selon Bild, le Borussia exigerait 150 millions d'euros pour laisser partir l'attaquant français. Ce que Barcelone trouverait exagéré.

ATS