Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux policiers ont été atteints dans leur ouïe. L'un d'entre eux souffre même d'une brûlure au dos (photo symbolique).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Après l'agression de deux policiers par des hooligans mercredi soir à Zurich, deux autres agents ont été blessés jeudi après-midi à Rapperswil (SG) avant le match de l'équipe locale contre le FC Aarau. Un engin pyrotechnique a été lancé sur eux.

A peine la centaine de fans argoviens étaient-ils arrivés à Rapperwil pour suivre ce match de Challenge League de football, que des pétards ont été lancés au sein du groupe, indique vendredi la police st-galloise. Devant l'entrée du stade, un nouveau pétard a été lancé, cette fois-ci, contre les deux policiers présents par une personne non identifiée au sein du groupe.

Lorsque l'engin a explosé, il a percuté l'un des deux policiers. Brûlé au dos sur une surface équivalant à un poing, l'agent a été hospitalisé. Tous deux souffrent en outre d'un syndrome du choc acoustique lié à l'explosion du pétard.

La veille, deux policiers s'étaient fait agresser à Zurich par des hooligans soutenant Grasshopper après la rencontre jouée face au FC Sion. L'un des deux agents a été blessé et a dû être hospitalisé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS