Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

San Juan - Le FBI, la police fédérale américaine, a arrêté mercredi 133 personnes à Porto Rico, dont des policiers et des gardiens de prison soupçonnés de trafics d'armes et de drogue. Ce coup de filet entre dans le cadre d'une enquête sur des faits de corruption présentée par le FBI comme la plus importante jamais menée.
Environ 750 agents y ont participé et ont arrêté entre autres personnes 61 policiers portoricains, une dizaine de gardiens de prison et deux militaires américains.
Ces personnes interpellées ont été inculpées de charges diverses, dont possession de cocaïne avec l'intention de la distribuer ou possession illégale d'armes à feu.
"Il ne fait aucun doute que les arrestations d'aujourd'hui vont perturber les opérations de trafic de drogue à Porto Rico et contribuer au renforcement des opérations de maintien de l'ordre dans l'île et au-delà", a déclaré le secrétaire américain à la Justice, Eric Holder.
Porto Rico est de longue date un point de transit pour le trafic de drogue entre l'Amérique du Sud et les Etats-Unis.
Selon la justice américaine, l'enquête a elle débuté en juillet 2008 et visait notamment des achats secrets, la contribution d'agents de police à la sécurité de transactions en échange de plusieurs centaines ou milliers de dollars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS