Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Après que le peuple leur a refusé un avocat, les animaux ont désormais leur parti politique. Le Parti pour les animaux (PSA) a été fondé samedi à Zurich en présence de trois personnes. Selon le président Thomas Märki, ils ont un millier d'"amis" sur facebook.
L'objectif du parti est de rassembler ces derniers et de s'installer dans toute la Suisse, y compris sa partie romande.
La création du parti s'est faite de manière un peu bâclée, à tel point que son nom en français comporte une grossière faute d'orthographe (animeaux) sur son site Internet officiel encore en ébauche.
Le président explique cette précipitation par le fait que le trio fondateur voulait occuper le terrain avant de se faire déborder par des extrémistes. Le PSA ne se veut ni à gauche ni à droite, a dit dimanche M. Märki, même si le parti dont il se sent le plus proche sont les Verts libéraux.
Le nouveau parti a pour but de réunir ceux qui veulent s'engager pour défendre les intérêts des animaux en politique, dans l'économie et la société. Il milite pour des relations dignes et responsables entre tous les vivants, précise M. Märki, qui s'est lui-même engagé dans la campagne en faveur de l'initiative pour un avocat des animaux, rejetée à 70%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS