Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La saison du rhume des foins démarre plus tôt que prévu. Dès ce week-end, de fortes concentrations de pollens sont attendues. Raison de cette précocité: la floraison des bouleaux et des frênes plus avancée cette année. La dissémination des microparticules sera renforcée par la sécheresse et le vent.

Les chatons de bouleaux relâchent leurs pollens depuis quelques jours déjà. En temps normal, ces arbres au tronc blanc fleurissent seulement début avril au Nord des Alpes. Selon le centre d'allergie suisse (aha!), environ 8% de la population suisse souffre des pollens du bouleau.

Les frênes sont également en avance. Dans la plupart des régions, on a relevé des traces de pollen de ce feuillu plus tôt qu'à l'accoutumée. En revanche, les allergiques aux noisetiers peuvent respirer, la saison critique étant terminée.

Nuages salutaires

La concentration de pollen sera surtout marquée samedi, relève MeteoSuisse. Dès dimanche, le vol de microparticules diminuera quelque peu avec l'arrivée d'une couverture nuageuse et la baisse des températures.

Selon le centre aha!, plus d'un million de personnes souffrent de rhume des foins en Suisse. Les personnes touchées peuvent obtenir des informations sur l'infoline 031 359 90 50. L'application smartphone "pollen-News" est également disponible.

ATS