Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sept ans après la disparition de Jean Paul II, les Polonais ont célébré lundi dans tout le pays le souvenir de "leur" pape. Des veillées, des messes et des marches ont eu lieu à travers tout le pays dont les 38 millions habitants se déclarent en majorité catholiques.

A Varsovie, quelques milliers de personnes se sont réunies, malgré le froid, pour une veillée sur la place Pilsudski, dans le centre de la ville. Des fidèles ont apporté des lumignons, des drapeaux polonais ainsi que des tulipes blanches et jaunes aux couleurs de la papauté.

Une relique, fragment de sa soutane tachée de sang, a été présentée aux fidèles. L'archevêque de Varsovie Mgr Kazimierz Nycz a notamment participé à la cérémonie.

Prières pour la canonisation

Des centaines de fidèles se sont rassemblés devant l'archevêché de Cracovie (sud) en bas de la "fenêtre papale", la fenêtre de laquelle le pape Jean Paul II avait l'habitude de dialoguer avec la foule lors de ses visites en Pologne. Une minute de silence a été observée spontanément par les fidèles à 21h37 (20h37 en Suise) heure de la mort de Jean Paul II.

A Wadowice, ville natale de Karol Wojtyla, dans le sud de la Pologne, aucune cérémonie officielle n'a eu lieu cette année. Les fidèles se sont rassemblés pour une messe à la basilique dans laquelle le futur pape a été baptisé.

Sur un sommet des montagnes de Beskidy (sud), les montagnards ont allumé dans la soirée un grand feu de bois pour commémorer "leur pape". Dans tout le pays, les fidèles ont prié pour une canonisation rapide de Jean Paul II, béatifié le 1er mai 2011.

ATS