Toute l'actu en bref

Les survivants suisses de l'Holocauste sont arrivés en Suisse après s'être enfuis, s'être cachés ou après la libération des camps de concentration nazis (image symbolique).

KEYSTONE/AP

(sda-ats)

Une exposition rend hommage aux derniers survivants suisses de l'Holocauste. Elle a ouvert ses portes mardi aux Archives contemporaines de l'EPF Zurich. Portraits photographiques et vidéos y racontent, jusqu'au 3 juin, les parcours de vie de ces personnes âgées.

Les portraits et récits présentés à Zurich permettent d'individualiser l'histoire de l'Holocauste et de la conserver pour les générations futures, indique la fondation Gamaraal, organisatrice de l'exposition "The Last Swiss Holocaust Survivors". Ces témoins encore vivants ont soit survécu aux camps de concentration nazis, soit ils se sont cachés ou enfuis pour y échapper, avant d'arriver en Suisse.

Les photos en grand format, présentées au public, sont l'oeuvre de Beat Mumenthaler. Les portraits vidéo ont, eux, été réalisés par le cinéaste Eric Bergkraut.

L'exposition joue un rôle éducatif important, alors même que les génocides, la purification ethnique, le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie font partie de la réalité aujourd'hui encore, souligne Gregor Spuhler, directeur des Archives contemporaines de l'EPF Zurich. Elle rappelle les dangers du nationalisme, de la xénophobie et de la discrimination de minorités religieuses, qui remettent en question les principes fondamentaux de l'Etat de droit.

"The Last Swiss Holocaust Survivors" est une exposition itinérante. Elle sera montrée durant l'automne à Berne et l'hiver prochain à Bâle, avant de faire halte à Aarau au printemps 2018. Le public romand pourra la découvrir par la suite, précise à l'ats son promoteur Pascal Krauthammer.

ATS

 Toute l'actu en bref