Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lisbonne - Plus de 1200 pompiers et militaires combattaient mardi une trentaine d'incendies de forêts et de broussailles au Portugal, selon les services de la protection civile. Les autorités ont appelé à la plus grande vigilance et à "n'allumer aucune sorte de feu".
Mardi en fin d'après-midi, l'Autorité nationale de la protection civile (ANPC) dénombrait 29 "incendies significatifs", dont plusieurs ont repris en cours de journée après avoir été circonscrits la veille. La situation a empiré pendant la journée de mardi: au matin l'ANPC ne comptabilisait qu'une quinzaine de feux.
Dans le district de Setubal, à 40 km au sud de Lisbonne, où un feu s'était déclaré lundi à la mi-journée dans des broussailles, les 215 pompiers mobilisés ont reçu le renfort de deux pelotons de l'armée.
Des militaires ont également été envoyés en renfort dans la région de Viana do Castelo (nord). Dans le district de Braga (nord), où le feu fait rage depuis plus de 24 heures près de Povoa de Lanhoso, l'Espagne a dépêché deux avions Canadair pour assister les 80 pompiers mobilisés.
Dans la région de Aveiro (centre), l'importante fumée dégagée par les incendies a perturbé le trafic sur l'autoroute A1 reliant Porto et Lisbonne, selon la gendarmerie.
Moyens suffisants selon les autorités
Lors d'une visite au siège de la protection civile, le ministre de l'Intérieur Rui Pereira a assuré que les moyens déployés pour combattre les incendies étaient suffisants en dépit, a-t-il reconnu, des "conditions particulièrement adverses" causées par des températures élevées.
Selon les services de la météorologie nationale, les températures, qui ont dépassé mardi les 40 degrés dans le centre du pays, devraient baisser à partir de vendredi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS