Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Portugal: consentement sur le budget d'austérité pour 2011 trouvé

Lisbonne - Le gouvernement socialiste minoritaire portugais et l'opposition de centre-droit ont conclu vendredi soir un accord assurant l'adoption du budget d'austérité pour 2011. L'accord sera formalisé ce samedi au Parlement, a annoncé un porte-parole du Parti social-démocrate (PSD).
Le porte-parole, Rui Baptista, a confirmé que les sociaux-démocrates s'étaient engagés à s'abstenir lors du vote en première lecture du projet de loi de finances, prévu mercredi au Parlement.
Pour éviter le rejet du texte, les socialistes avaient besoin au moins de l'abstention du PSD, les autres formations d'opposition ayant déjà annoncé leur intention de voter contre un budget qui doit permettre de réduire le déficit public à 4,6% du PIB fin 2011, contre 7,3% attendu cette année.
Un "protocole de négociation du budget de l'Etat pour 2011" sera signé ce samedi à midi à l'Assemblée par le ministre des Finances, Fernando Teixeira dos Santos, et le chef de la délégation du PSD, Eduardo Catroga, a confirmé de son côté le gouvernement.
Soumis à la pression de Bruxelles et des marchés financiers, le gouvernement de M. Socrates avait présenté à la mi-octobre un budget d'austérité sans précédent, marqué par une baisse des salaires du secteur public et des aides sociales ainsi qu'une hausse des impôts.
Contre toute attente, gouvernement et PSD avaient rompu mercredi des negociations entamées samedi dernier.
Les sociaux-démocrates, qui défendaient un redressement budgétaire davantage axé sur la réduction des dépenses de l'Etat et une moindre hausse de la charge fiscale, s'étaient alors heurtés au refus du gouvernement de "remettre en cause" son objectif de redressement budgétaire.
Le premier ministre, José Socrates, avait toutefois annoncé jeudi son intention de faire "un ultime effort pour obtenir un accord concernant le vote du budget qui donne confiance aux marchés internationaux".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.