Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

PostFinance a lancé jeudi à Berne et Zurich son application de paiement mobile Twint. Le déploiement au niveau national aura lieu en octobre.

Il est pour l'heure possible de faire ses achats avec son smartphone dans des boutiques sélectionnées à Berne et Zurich. Quelque 50 magasins dans six autres villes, dont Genève et Lausanne, suivront au cours des prochaines semaines, a indiqué Twint, filiale de PostFinance.

Pour mettre en place le système de paiement, il suffit de disposer d'un logiciel de caisse moderne ou d'une tablette dotée de l'application. Coop et les CFF testent actuellement Twint, parallèlement à La Poste suisse et à diverses boutiques en ligne qui acceptent le porte-monnaie numérique de PostFinance.

L'application, gratuite, ne nécessite pas de cartes de crédit, mais fonctionne avec n'importe quel compte postal ou bancaire, indépendamment des opérateurs. Twint, qui mise sur Bluetooth, est compatible avec iOS et Android. La start-up a été fondée l'été dernier. Basée à Berne, elle emploie une dizaine de personnes.

Essor du paiement mobile

Le paiement mobile est en train de se développer en Suisse. Swisscom a annoncé mercredi l'abandon de sa propre solution Tapit. Le numéro un suisse des télécommunications a décidé de s'unir au prestataire de services financiers SIX. Le partenariat porte sur l'application Paymit, lancée en mai par SIX, UBS et la Banque cantonale de Zurich (BCZ).

D'autres sociétés proposent déjà leur propre système de paiement. Sur le plan international, Apple, Google et Facebook font pression sur le marché du paiement sans contact. Ces sociétés n'ont toutefois pas encore commercialisé un tel instrument en Suisse.

ATS